Expériences

Liens vers toutes les photos/vidéos

 

Tout commence avec le rallye du Pays de Gier. Comme de coutume, la pluie est au rendez-vous, le tracé modifié par rapport à la saison précédente avec une nouvelle ES au cœur du Pilat (21.1km).

  • 66ème au Général
  • 8ème classe N4
  • 1ère classement Féminin

 

S'ensuivit le rallye des Vins Mâcon. Un accueil hors norme. Sa spécialité, les hautes vitesses, on se trouve donc souvent au rupteur! Les ES du Mâconnais sont très techniques.

  • 67ème au Général
  • 2ème classe N4
  • 1ère classement Féminin

 

 

 

Puis à l'Ain Jura c'est le couac!!! Abandon après l'ES 5, embrayage au bord de la rupture. C'est dommage car les résultats étaient bons lors du prologue de la veille.

 

Ensuite, le rallye des Bornes - La Roche sur Foron. Etant pratiquement à domicile, il est impératif de réaliser quelque chose! J'affectionne particulièrement le tracé de l'ES du Salève, de nuit impressionnant. Bon galop d'essai en vue du rallye du Mont-Blanc!!!

  • 38ème au Général
  • 4ème classe N4
  • 1ère classement Féminin

 

Puis c'est donc le rallye du Mont-Blanc. Remodelé : Joux-Plane dans les 2 sens! L'ES des Cols avec des montées sur Sommand puis le Praz de Lys totalisant 26km, enchaînant une vertigineuse descente sur le Pont des Gets, suivi d'une épingle en direction du Col d'Encrenaz pour franchir la ligne d'arrivée à la Côte d'Arbroz. Un minimum de routier, tout étant concentré autour de Morzine!

  • 69ème au Général
  • 7ème classe N4
  • 1ère classement Féminin

 

Après ça, première participation à la Ronde Montbrisonnaise. Un rallye où le nombre de partants est impressionnant. Les ES sont très roulantes avec en prime le Col de la Pelletière réservé au gros cœurs!

  • 44ème au Général
  • 5ème classe N4
  • 1ère classement Féminin

 

Enfin, pour clôturer la saison, dont la fin fut tardive au calendrier (20 novembre) : 1er rallye du Lyonnais Monts & Coteaux! Rien ne présageait l'enfer. Tout commence pourtant sur routes sèches. Après le parc de regroupement, les choses se gâtent, la météo se dégrade au fils des ES. Avant la nuit, les interruptions de courses se succèdent... La nuit fut l'enfer, pluies diluviennes, brouillard et même la neige pour clore le tout! Nous y étions, nous en sommes revenus... Un truc de fou, je ne voyais même plus ma rampe de phares. Interview de David Salanon, 1er scratch et champion de la Coupe de France : "De la folie, plus que dantesque! Jamais vu ça en 30 ans de compétition!!!". Fin du rallye à 3h00 du matin. Arrivée bien méritée!

  • 42ème au Général
  • 1ère classe N4
  • 1ère classement Féminin